JapanExpo

Se connecter

Golden Bomber

Publié le 24/05/2011 - Edition 2011
 Golden Bomber

Profil


Nationalité : Japon

Il y a du Visual Kei dans l’air au J.E. Live House ! Entre air-band et Visual Kei, Golden Bomber revisite des morceaux romantiques à sa façon, tout en parodie !

En showcase au J.E. Live House
et en dédicace samedi !

Outre le live et la séance de dédicaces,
retrouvez les Golden Bombers sur le stand Boulevard Tokyo
dans le Hall 5A, ainsi que de nombreux produits dérivés !

 

Biographie

 

Golden Bomber se forme en 2004 autour de Shô KIRYUIN et Yutaka KYAN. Grâce aux prestations scéniques loufoques des membres et des chansons hors norme de Shô KIRYUIN, Golden Bomber devient l’air-band (et oui, aucun des membres du groupe ne joue de son instrument) le plus en vogue du Japon.

En 2008 le groupe sort trois singles en l’espace de cinq mois : Dakishimete Shwartz, Moto kare korosu et Trauma kyabajô, qui s’écoulent chacun à plus de 3 000 exemplaires malgré leur statut indépendant.

2009 marque la sortie d’un mini-album concept : Imitation Gold Kinbaku no meikyoku nibandukuri. Cet album, totalement singulier dans son genre, a été diffusé sur plusieurs chaînes radio et sur Internet où il crée un véritable buzz.

La même année en juin, Golden Bomber signe le générique de fin du jeu Skip Beat sorti sur PS2 (tiré du Manga Shôjo Skip Beat) avec le morceau Time Machine ga hoshiiyo. En juillet, ils ont joué, réalisé, scénarisé, filmé et monté leur propre film Sorinokoshita Natsu sorti dans les salles et en DVD, ainsi qu’un single éponyme pour accompagner l’événement.

Le 21 octobre 2009, Golden Bomber entre dans le top Oricon à la 77e place (4e groupe indépendant) avec leur single Memeshikute, à écouter tout de suite :


Golden Bomber : Memeshikute par JapanExpoTV

Le groupe décide bientôt d’organiser un live par mois, tous les premiers dimanche de chaque mois au CLUB PHASE de Takadanobaba, qui affiche complet à chacune de leur prestation. Le groupe entame alors une tournée dans 47 villes du Japon.

En 2010, les membres continuent sur leur lancée en enchaînant une tournée Osaka-Nagoya-Tokyo pendant 12 mois et font salle comble à chaque fois. Leurs clips dépassent également le million de visionnages et ils diffusent un de leur concert en direct streaming.

Le 6 octobre 2010, ils sortent leur premier single major, Mata kimi ni Bangô kikenakatta et arrivent 4e du chart Oricon pour leur première semaine de lancement. Le 6 janvier 2011, Golden Bomber sort un premier album, Golden Hour – Kamihanki best 2010, qui finit premier du classement hebdomadaire TOWER RECORDS, premier du classement quotidien et troisième du classement hebdomadaire Oricon.

 

Plus d’infos sur leur site web

Vos Rendez-vous avec l'invité