JapanExpo

Se connecter

Newsletter

E-mail

Des activités à ne plus savoir où donner de la tête ! - 11e Impact

À Japan Expo, les associations mettent une ambiance de folie en organisant des centaines d’activités, sur leurs stands mais aussi dans les salles d’activités du festival ! Que de bons moments à se remémorer…

© Tous droits réservés

 

Les salles d’activités

 

Les deux salles d’activités ainsi que la salle Karaoke & music ont reçu un accueil des plus enthousiastes de la part du public qui faisait parfois la queue à l’extérieur des salles pour apercevoir la scène ou prendre part aux animations ! Karaoke, quiz, blindtests et activités diverses ont séduit des milliers de fans pendant quatre jours !

Le Karaoke reste une des activités favorites des visiteurs qui se sont précipité aux diverses séances organisées par les associations KajiaN, Tengumi et BulleJapon. Cette dernière avait aussi organisé le Karaoke Party Time samedi sur la scène principale.

© Tous droits réservés

En plus du Karaoke, les activités ont été nombreuses à Japan Expo, y compris sur la scène principale. Ainsi le Quiz du Chaos organisé par Flander’s Company, série culte de la chaîne Nolife, a remporté un vif succès en testant la culture geek des spectateurs, de même que NOOB vs Roxor et leur Jeu de Rôle Massivement Multipublic ! Nous avons d’ailleurs quelques vidéos souvenirs à vous faire découvrir :

Avec les associations Tengumi et BulleJapon, ce sont toutes les cultures Manga, Anime, Drama et J-Music qui ont été mises à l’honneur, pour le plus grand bonheur du public : quiz, jeux et animations diverses ont rivalisé de drôlerie comme le fameux Ramen pas ta fraise de Tengumi ou la Fureur de BulleJapon.

© Tous droits réservés © Tous droits réservés

Le public a retrouvé le duo de choc ☆Wotaku World Wave☆ en salle d’activités, avec Kunio♂ aux platines et Jun au chant. Ambiance assurée !


© Chris CB Photographie

 

Les stands associatifs

 

Les stands associatifs avaient aussi fait fort pour vous distraire. Citons notamment ANIGETTER qui a vu affluer le public pour partager leur passion du maquettisme et du modélisme sous toutes leurs formes. Ainsi les curieux pouvaient admirer nombre de leurs créations mais aussi s’initier au papercraft, le découpage-pliage-assemblage de haut vol. Cette année, les modèles prenaient vie : un véritable circuit miniature avec des voitures radio-commandées permettait de découvrir l'univers du RC Drift, une discipline qui nous vient tout droit du Japon.

© Tous droits réservés

© Tous droits réservés © Tous droits réservés

De retour à Japan Expo, le Batting Center accueillait tous ceux qui souhaitaient découvrir le monde du baseball japonais ! Des démonstrations se sont déroulées dans un roadshow gonflable entouré de filets de protection. Des moniteurs certifiés ont initié les festivaliers qui se sont jetés à l’eau avec courage, batte à la main. Cette année, une exposition venait s’ajouter au Batting Center pour présenter les plus grandes équipes japonaises !


© Chris CB Photographie

Les amateurs de grosses cylindrées étaient à la fête dans l’espace Tuning, avec des modèles à couper le souffle. Les voitures sportives japonaises exposées sont l’œuvre de passionnés qui mettent tout leur cœur dans l’embellissement de ce support artistique original !

© Tous droits réservés © Tous droits réservés

L’association FREELUG s’est distinguée par un vaste stand présentant d’impressionnantes réalisations, uniquement en pièces de LEGO© !


© Tous droits réservés

Enfin, les festivaliers qui avaient envie de se défouler entre amis pouvaient se rendre à l’espace Cosmic Laser où, muni d’un équipement spécifique et d’une arme laser, ils se lançaient à l’assaut des ennemis. Autre option, le stand Hasbro avec un espace gonflable dédié au jeu de tir NERF.

© Tous droits réservés

 

Expositions

 

L’exposition Shôtarô ISHInoMORI présentait l’œuvre inépuisable du « roi du Manga » au travers de reproductions d’images, de photographies et de figurines. Au-delà du Manga, ISHInoMORI s’est aussi intéressé aux séries live et on lui doit quelques innovations comme les héros en armure, les mythiques Sentai et Tokusatsu, et leurs monstres géants ennemis, toujours populaires aujourd’hui. Il reste à ce jour le Mangaka le plus prolifique de l’histoire du Manga. Il meurt en 1998, laissant derrière lui 770 titres, soit quelques 128 000 pages de Manga.

© Tous droits réservés

© Tous droits réservés © Tous droits réservés

Citons également l’exposition organisée par la Capucinteam autour de Saint Seiya. Les figurines issues de la série étaient mises en scène dans des dioramas réalisés par les membres de la Capucinteam eux-mêmes, fans de Saint Seiya, reproduisant des scènes du Manga et de l’Anime.

© Tous droits réservés