JapanExpo

Se connecter

Newsletter

E-mail

Des costumes pour découvrir le Kabuki

  • 5.00 / 5
Publié le 07/03/2012 - Edition 2012

À partir d’aujourd’hui et jusqu’au 15 juillet, la Fondation Pierre Bergé – Yves Saint Laurent vous invite à explorer une facette du théâtre japonais à travers l’exposition Kabuki, costumes de théâtre japonais !

Inscrit au Patrimoine oral et immatériel de l’humanité de l’Unesco depuis 2005, le Kabuki est une forme de théâtre classique bien ancré dans la tradition japonaise. Né au début de l’époque Edo, c’est-à-dire au début du 17e siècle, il est toujours très populaire au Japon aujourd’hui.

Le mot Kabuki serait formé de trois Ateji, des caractères choisis pour leur valeur phonétique : ka (le chant), bu (la danse) et ki (l’habileté technique). Kabuki viendrait du verbe Kabuku, se contorsionner, se conduire de manière extravertie, faisant ainsi référence au côté avant-gardiste de cette forme de théâtre et à la gestuelle des comédiens.

Le répertoire du Kabuki comprend les Jidai mono (pièces historiques), les Sewa mono (pièces du quotidien) et les Shosagoto (les morceaux de danse). Souvent faites pour être jouer pendant une journée entière, les pièces sont aujourd'hui jouées un acte à la fois, leur long format étant devenu trop contraignant.


© Shôchiku Costume Co, Ltd, Tokyo

Plusieurs caractéristiques du Kabuki en font un spectacle époustouflant :

  • le Keshô, le maquillage, est souvent extravagant. Contrairement au théâtre , les acteurs ne sont pas masqués et c’est le maquillage qui permet d’identifier les personnages. Ils ont le visage couvert de poudre de riz très blanche et de lignes de couleur. Le rouge indique un héros, le violet un personnage noble, le bleu un caractère négatif et le vert un être surnaturel.
  • la gestuelle comprend des poses spécifiques dont celle du Mie où l’acteur s’arrête en plein mouvement et prend une pose appuyée à un moment-clé de la pièce.
  • la scène comporte des dispositifs parfois complexes comme les Seri (des trappes), la Mawari butai (une scène pivotante) qui permet de nombreux changements de décors, ou encore la Hanamichi, une passerelle qui s’avance au milieu du public, souvent utilisée pour des scènes cruciales.
  • les costumes sont somptueux, plein de couleurs et de motifs resplendissants. S’ils ne doivent pas imiter le style des vêtements de la noblesse, les costumes de Kabuki répondent à une codification précise aidant aussi à identifier les personnages.


© Shôchiku Costume Co, Ltd, Tokyo / Photo © Luc Castel

Ce sont ces costumes que la Fondation Pierre Bergé – Yves Saint Laurent vous invite à découvrir du 7 mars au 15 juillet. C’est la première fois qu’une exposition est dédiée au Kabuki à Paris. Costumes contemporains, accessoires, estampes, photos et documentaires donnent un aperçu du Kabuki tel qu’il est pratiqué aujourd’hui. Certaines pièces exceptionnelles sont aussi exposées comme un Kamiko (un Kimono en papier) ou des costumes anciens. Retrouvez toutes les infos sur l’exposition sur le site !

 

Kabuki, costumes de théâtre japonais - Du 7 mars au 15 juillet à la Fondation Pierre Bergé – Yves Saint Laurent (5, avenue Marceau – Paris 16e) - www.fondation-pb-ysl.net

Notez cet article :

Vos commentaires

I love itachi, I love onepiece♥♥♥☻☺,I love japan!!!!!!, 13 ans, vannes
I love itachi, I love onepiece♥♥♥☻☺,I love japan!!!!!!, 13 ans, vannes
c'est vraiment trop beau
Publié le 27/05/2012 à 20:52
Mu-chan, Gourin
Mu-chan, Gourin
Waou ! C'est beau.
Publié le 08/05/2012 à 16:08
choco, 15 ans, Le Blanc-Mesnil
C'est beau ^^
Publié le 12/03/2012 à 21:52

Souhaitez-vous ajouter un commentaire ?

Rejoignez la communauté de Japan Expo ou connectez-vous si vous êtes déjà membre.

 
ProcessVeuillez patienter...